Programme

Formation du chien d’assistance par le bénéficiaire

Chien fourni par le bénéficiaire

L’organisme Psy’Chien ne fournit aucun chien déjà formé ou en formation. Nous travaillons avec le chien déjà présent au domicile s’il réponds aux critères requis. Lorsque vous n’avez pas de candidat, nous vous fournissons un guide de sélection afin de bien choisir selon vos besoins la race ainsi que différents tests comportementaux à effectuer chez un futur candidat adulte ou chiot.

Encadrement à l’éducation

Le bénéficiaire est responsable de l’éducation de leur chien d’assistance, en profitant de notre encadrement. Nous fournissons un guide détaillé sur le parcours de formation, les objectifs à atteindre ainsi que les différentes tâches que votre chien pourrait apprendre en fonction de vos symptômes et nous vous aiguillons tout au long de l’apprentissage, la carrière et même pour le processus de mise à la retraite.

Ateliers privés ou en groupe

Nous avons plusieurs partenaire d’éducation canine dans la région de Montréal afin d’offrir à faible coût des cours d’éducation canine à nos bénéficiaires. Ceux-ci sont affiliés à nos services, bien qu’indépendant, mais réservent des séances de groupe ou privé à nos bénéficiaires pour l’entraînement de leur chien d’assistance. Vous pouvez également faire affaire avec un éducateur canin de votre choix, à la condition que celui-ci soit en éducation positive.

Évaluation des chiens

Tout au long du processsus de formation, nous évaluons votre duo afin de suivre sa progression, évaluer ses acquis et donner des conseils. Pour les chiens d’assistance en formation, les suivis doivent être effectués au minimum aux 6 mois. Ces évaluations sont conditionnelles au renouvellement de la lettre d’attestation. Pour les chiens d’assistance ayant gradués, l’évaluation finale de suivi est aux 3 ans. En tout temps, un chien peut recevoir une évaluation de suivi à la demande du bénéficiaire ou de l’organisme.

Programmes de certification

Nous nous spécialisons en chien d’assistance psychiatrique, polyvalent et pour vétérans.

Le chien d’assistance psychiatrique aide son bénéficiaire à pallier un handicap en santé mentale. Il connaît un minimum de 3 tâches spécialisées; il n’est donc jamais là seulement « pour se sentir bien » ou « se rassurer ». Il peut être prescrit pour un trouble du spectre de l’autisme (TSA), un trouble d’anxiété généralisée (TAG), un trouble de stress post-traumatique (TSPT) et d’autres diagnostics en santé mentale.

Contrairement aux autres chiens d’assistance qui suivent une formation pré-déterminée, les chiens d’assistance psychiatrique sont éduqués sur mesure pour leur bénéficiaire puisque leurs besoins varient énormément en fonction des diagnostics et des symptômes vécus. Le chien n’est jamais là que « pour se sentir bien » ou « se rassurer », il aide activement son bénéficiaire grâce à ses tâches spécialisées et il ne doit pas se laisser influencer par les émotions négatives.

Le chien d’assistance psychiatrique ne remplace pas les thérapies ni la médication, il va de pair avec l’encadrement par un professionnel de la santé mentale.

Le formulaire médical doit être rempli par un psychiatre ou un psychologue.


Le chien d’assistance polyvalent aide son bénéficiaire à pallier plus d’un handicap de catégories différentes. Psy’chien est le premier organisme au Québec à offrir des chiens d’assistance polyvalent. Ce sont des chiens qui ont la fonction de chien d’asisstance psychiatrique en plus d’alerte médicale, guide pour malvoyant ou aide à la mobilité.

Ils doivent absolument aider à un besoin psychiatrique afin d’être acceptés dans le programme avant de poursuivre une formation spécifique différente. La formation en mobilité ne peut être commencée qu’à partir des 18 mois du chien.

Deux formulaires médicaux devront être remplis, un par un psychiatre ou un psychologue, ainsi qu’un deuxième par un physiatre, physiothérapeute, kinésithérapeute ou ergothérapeute.


Cette division spéciale pour les vétérans aident ceux-ci à pallier leur(s) handicap(s) que ce soit pour un trouble de stress post-traumatique (TSPT) seul ou en combinaison avec une aide à la mobilité. Ils possèdent un harnais spécial portant le drapeau du Canada, honorant ainsi les vétérans pour leur service.

Le formulaire médical doit être rempli par un psychiatre ou un psychologue.


Pour devenir bénéficiaire, consulter la page Devenir bénéficiaire afin de connaître la procédure